Message annuel du secrétaire national (2016)

Chers membres de Servas:

En tant qu’anthropologue, j’adore partager et écouter des histoires. Avec une migration massive de dizaines de milliers de personnes au cours des deux dernières années, je pense aux nombreuses histoires à raconter par ces voyageurs fragiles déchirés. Des familles orientées vers l’Ouest qui marchent de Syrie et d’Afghanistan; Des milliers d’Africains tentent des passages longs et dangereux sur les mers vides de la Méditerranée, seulement pour attendre le traitement de la frontière sur les îles européennes qui éclatent leurs coutures côtières avec le flux constant de migrants humains. Nous nous concentrons sur la tragédie du départ, laissant notre foyer pour les camps de réfugiés en tentes surpeuplés, conçus à l’origine comme des abris temporaires, mais maintenant des villes permanentes florissantes où les enfants sont nés, les soins de santé sont basiques et les économies sont créées. Ces randonnées exhaustives portant ses biens recouverts d’un seul sac à dos doivent être péniblement difficiles et pénibles. Nous devrions nous concentrer sur l’arrivée de ces âmes persistantes dans notre patrie. Pour les nouveaux arrivants entrant au Canada, de nombreux cadeaux historiques: des traditions culturelles à partager, des langues à apprendre, d’un entraînement inégalé et testé à travers leurs voyages et d’un engagement à participer activement en tant que nouveaux Canadiens.

Je pense à l’engagement du Canada à accueillir 25 000 réfugiés syriens et à ces amis, voisins et étrangers travaillant ensemble pour collecter le minimum de 30 000 $ pour soutenir une famille unique pour leur première année. Nous nous efforçons d’être une nation qui accueille les nouveaux arrivants, mais nos échecs passés ont entraîné plusieurs excuses du gouvernement. Comme pour toute histoire, nous apprenons de nos erreurs dans l’espoir de construire un avenir plus positif. Lorsque vous ouvrez votre porte à un voyageur de Servas ou que vous êtes accueillis par un animateur de Servas, partagez ces histoires de départs, d’aventures, d’arrivées et d’avenir. Reconnaissez que chaque fois que nous venons, nous souhaitons tous les mêmes: l’amour de la famille et des amis, les relations pacifiques, la bonne santé, les opportunités et la liberté de jouir de ces cadeaux. La paix mondiale implique l’engagement public et le dialogue sur et entre eux. Respect, tolérance culturelle et efforts pour comprendre la culture d’autrui; Ce sont les idéaux de l’anthropologie et, à mon avis, de Servas. En raison de ces idéaux partagés, le but et les buts de Servas réchauffent et revigorent mon esprit anthropologique. Je crois avec passion l’importance et la promotion des voyages interurbains et du dialogue interculturel à travers mes propres expériences de voyage et ma participation à l’orientation et au travail avec les étudiants universitaires canadiens participant au creusement archéologique de Madaba Plains Project en Jordanie ou dans l’enseignement partagé Des étudiants universitaires canadiens au Kenya et en Ouganda par le biais du programme Study in Africa.

Ma vision pour Servas Canada est de bâtir sur ces communications interculturelles en:
• favoriser un dialogue continu entre les hôtes et les voyageurs par le biais d’histoires partagées;
• sensibiliser le mandat de Servas de paix et de bonne volonté (inter) nationale;
• encourager les communications via le site web de Servas Canada, les médias sociaux et le bulletin électronique électronique;
• aider les membres, en particulier les jeunes, à participer à la communauté mondiale de Servas grâce à un processus efficace d’accès et d’inscription en ligne;
• promouvoir les voyages de Servas et les possibilités d’échange de langue;
• ciblant Servas de sensibilisation à de nouvelles communautés telles que les connexions au campus; et
• le plus fondamentalement, en soutenant la participation des membres dans les activités de Servas Canada.

En tant que secrétaire national, j’espère apporter à Servas Canada une volonté d’écouter et d’agir sur les idées et un leadership dans la communauté qui appuie «comment les choses fonctionnent» [1] en reconnaissant qu’il y a toujours de la place pour la croissance et l’amélioration. Je suis impatient de travailler avec un conseil d’administration et des administrateurs non membres du conseil d’administration qui ont une passion pour Servas et des membres de Servas Canada. Nous sommes, après tout, un monde.

[1] The Tao of Leadership par John Heider 1988.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *